ACCIDENT ET INDEMNISATION DES PROCHES

En matière d’accident, la victime directe est fondée à solliciter l’indemnisation de ses préjudices mais elle n’est pas la seule.

Dans plusieurs hypothèses, ses proches appelés victimes indirectes sont également fondés à demander réparation des préjudices qu’ils ont eux-mêmes subis.

En cas de survie de la victime directe, la victime indirecte peut subir un préjudice moral, notamment au titre du préjudice d’accompagnement, mais également un préjudice économique propre : il peut s’agir de frais temporaires de déplacement ou d’hébergement pour visiter la victime blessée ou de la perte de revenus pour assister la victime blessée ou handicapée.

Il faut alors établir un préjudice personnel, direct, certain et licite ainsi qu’une communauté de vie pour certains postes de préjudice.

En cas de décès de la victime directe, les proches peuvent également solliciter l’indemnisation de leur préjudice et notamment du préjudice d’affection.

Il est également possible de solliciter le remboursement des frais exposés (frais d’obsèques, frais de transport et de séjour) ainsi que le préjudice économique subi.

Pour vous aider dans ce processus d’indemnisation complexe et douloureux, n’hésitez pas à faire appel à notre expérience en la matière.

Login

Register

Login Account

6 or more characters, letters and numbers. Must contain at least one number.

Invaild email address.